Qu’est-ce que le wasabi ?

Publié le : 30 mai 20224 mins de lecture

Connu également sous le nom de raifort japonais ou moutarde japonaise le wasabi, est une racine utilisée en tant que condiment pour apporter de la saveur aux plats. Il est obtenu grâce à cette même plante, le wasabi, via sa racine. La saveur rappelle effectivement le raifort d’où son autre appellation. 

Le wasabi, c’est quoi ? Quelles sont les variétés ?

Notons qu’on dénombre 2 sortes de wasabi. La première : le sawa wasabi issu d’une culture semi-aquatique ressemblant à des conditions de son milieu naturel. Il est souvent reconnu comme le plus beau mais aussi le meilleur des wasabi.

Ensuite, le oka wasabi que l’on associe à du wasabi de champ, se trouvant être d’une assez basse qualité.

Généralement, les japonais l’utilisent pour parfumer sushis et sashimis mais également pour relever les sauces ou les nouilles. Il est également vendu sous forme de poudre que l’on dilue dans la sauce soja par exemple. On le retrouve aussi en tube sous forme de pâte dans laquelle la racine est râpée et imbibée d’eau. Lorsque le tube de wasabi a été ouvert, il doit être mis au réfrigérateur pour la conservation. 

Comment cuisiner le wasabi ?

C’est une racine très dure et pour la râper, on emploie une râpe peau de requin. Tout du moins, préférez toujours une râpe en céramique ou en faïence. Pour la conserver vous pouvez l’envelopper dans du papier mouillé et l’enrouler dans un film alimentaire, puis la mettre au réfrigérateur.

Sachez aussi que le wasabi peut relever bien d’autres aliments, tels la viande, le poisson. Ce condiment apporterait une note un peu subtile, un peu comme de la moutarde. Une petite astuce consiste aussi à en mettre une petite quantité dans une vinaigrette ou une mayonnaise maison.

Le wasabi peut être dégusté tels des légumes verts comme le font les japonais. Vous pouvez les sauter au wok si vous en trouver (tiges, feuilles ou fleurs). Vous pouvez encore réaliser de succulents tempuras frits. Quant à la racine, on la consomme juste après l’avoir râpée car la saveur est très brève. On la consomme crue. Il faut bien faire attention yeux au moment de le râper car le wasabi peut faire pleurer davantage que lorsque l’on pèle des oignons. 

Wasabi : quels apports en nutrition ?

Malgré que ce condiment ne se consomme qu’à de petites quantités, on remarque qu’en termes nutritionnel, il offre bien des atouts. Il est plein de calcium, de vitamine C et de protéines. Mais il contient également de l’antioxydant très efficace contre les infections. Les consommer en légumes comme le feraient les japonais est donc très intéressants. On les fait sauter, frire ou encore, on les déguste en salade.

On reconnaît entre autres, des vertus antibactériennes et anti-cariogène au wasabi. Ce qui veut dire que c’est un très bon aliment empêchant les bactéries de se poser sur l’émail des dents. Il est donc très efficace pour prévenir les caries.

Plan du site